User account

« Ce libre droit du temps à disposer de lui-même doit être reconnu au même titre que celui des peuples. »

Alexander Kluge, Gerhard Richter

Futur antérieure

in: Décembre, p. 111 – 112

 Ce que révèle mon histoire, l’histoire d’un être humain et vivant, n’est pas le PASSÉ RÉVOLU (ce qui fut, parce que ce n’est plus), ce n’est pas non plus le passé composé de ce qui a été et perdure dans ce que je suis mais l’AUTRE de ce que j’ai été pour ce que je suis en passe de devenir.

– Si je vous comprends bien, c’est du deuil de « ce que je suis en train de devenir » qu’il s’agit. Je vois : j’aurai été criminel, sans l’avoir cherché. Après l’armistice, à bord de l’un des premiers trains en circulation, j’entre dans Paris occupé, habillé en civil, mes papiers indiquent que j’appartiens à la garde rapprochée des dirigeants de l’Office central de la sécurité du Reich, envoyé en émissaire pour mettre en place une entente avec la France, comme celle qu’en son temps le baron de Stein avait échoué à établir. Je suis loin d’imaginer qu’un an plus tard, je commanderai des exécutions de masse dans le sud de la Russie, dont je serai mal payé en retour encore cinq ans plus tard.
– Et vous ne sauriez en aucun cas l’exprimer au futur antérieur, car vous êtes déjà mort, exécuté à Cracovie. Votre futur est coupé net, comme une tête par la guillotine.
– Minute, je n’ai rien fait d’autre que me mettre dans la peau d’un personnage hypothétique devenu criminel. En réalité, je suis assis en face de vous, avec ma boisson.
– Il existe pourtant bien, ce J’AURAI ÉTÉ, telle l’une des plus puissantes projections de la volonté. À ne pas confondre avec ce que je fais ou ferai réellement.
– Et quelle est l’utilité de ce mode grammatical ? En allemand, il nous cause des difficultés. À l’écoute, cela semble bien compliqué, alors que c’est si facile dans la vie ?
– C’est le point où je me décide.
– Pour autant qu’il soit permis aux hommes d’en disposer. C’est ce qu’on dit : Tu ne saurais deviner, toi l’ange si plein de grâce.
– C’est la faculté de prescience en tant que telle et la décision que je prends en anticipant qui je serai à l’avenir. « Ne choisis comme avenir que celui que tu pourras endurer ! »
– La grammaire est une arme dangereuse, un outil capable de tuer.
– L’unique arme dont la conscience dispose.

  • photography
  • literature
  • diary

My language
English

Selected content
English, French

Alexander Kluge

Alexander Kluge

is recognised internationally as an author and filmmaker; he is regarded as a driving force behind New German Cinema and as one of the major German fiction writers and essayists of the post-war period. What is less well known is that Kluge has revolutionized German television as well. Since 1988 he has been producing a magazine programme for commercial television which, as Tom Tykwer puts it, is »antidotal« to the common lack of imagination in the medium.

Other texts by Alexander Kluge for DIAPHANES
Gerhard Richter

Gerhard Richter

est un artiste peintre, photographe et sculpteur allemand. Son œuvre polymorphe embrasse cinq décennies de création artistique et a profondément marqué l’art du XXIe siècle.

Other texts by Gerhard Richter for DIAPHANES
Alexander Kluge, Gerhard Richter: Décembre

Alexander Kluge, Gerhard Richter

Décembre

Translated by Hilda Inderwildi and Vincent Pauval

Softcover, 128 pages

Réunis à Sils Maria pour une soirée de nouvel an, le peintre Gerhard Richter et l’écrivain Alexander Kluge découvrent leur « parenté de temps » : nés tous les deux en février 1932, ils entrent de concert dans un siècle qu’ils parcourront chacun d’une façon singulière. Fruit de cette rencontre, Décembre met en regard 39 histoires et 39 photographies en lien avec ce mois. Dans un style incisif dont l’ironie confine parfois au cynisme, Kluge mêle anecdotes amusantes et récits absurdes, détails glaçants et démonstrations fatalistes, qui alternent avec les photographies enneigées – des paysages de haute montagne aussi familiers qu’inquiétants – de Richter. L’ouvrage propose une nouvelle facette de l’artiste à qui une rétrospective a récemment été consacrée au Centre Pompidou, ainsi qu’un almanach du siècle rédigé par un écrivain et réalisateur incontournable en Allemagne.