Aïcha Liviana Messina

Aïcha Liviana Messina est professeure de philosophie à l’Université Diego Portales. Ses recherches portent en particulier sur les thèmes de la loi, la critique, et le rapport entre violence et langage. Elle est l’auteure d’un essai sur Marx, Amour/Argent. Le livre blanc des manuscrits de 1844 (Le portique/La Phocide, 2011), d’un livre sur Levinas, L’anarchie de la paix. Levinas et la philosophie politique (CNRS, 2018), d’un livre sur Blanchot, The Writing of Innocence. Blanchot and the Deconstruction of Christianity (SUNY, 2022). Elle a également écrit des ouvrages liés à l’actualité politique et à l’expérience artistique, tels que Poser me va si bien (POL, 2005), Feminismo y revolución suivi de Santiago 2019 (Metales Pesados, 2020). Avec Constanza Michelson, elle a co-écrit Una falla en la lógica del universo (Metales Pesados, 2020).
Autres textes de Aïcha Liviana Messina parus chez DIAPHANES
  • Peau de cristal

    In: Susanna Lindberg (éd.), Artemy Magun (éd.), Marita Tatari (éd.), Thinking With—Jean-Luc Nancy

Bibliographie
  • post-structuralisme
  • éthique
  • déconstruction
  • démocratie