Collections
  • TransPositions

    TransPositions

    La collection se consacre à la circulation, par-delà les frontières nationales, de réflexions théoriques marquantes dans les domaines politique et social. TransPositions propose les travaux de philosophes et intellectuels de premier plan qui se situent à la croisée des débats et des questionnements politiques et sociaux contemporains.
     

  • Reiner Schürmann Selected Writings & Lecture Notes

    Reiner Schürmann Selected Writings & Lecture Notes

    Edited by Francesco Guercio, Michael Heitz, Malte Fabian Rauch and Nicolas Schneider

    This edition aims to provide a broader perspective on the prolific, multifaceted, and still largely unrecognized body of work produced by Reiner Schürmann (1941–1993). It brings together a selection of Schürmann’s as yet unpublished lecture notes, ­written for the courses he delivered at the New School for Social Research in New York between 1975 and 1993, with previously uncollected essays.
    These works offer an additional avenue into the repertoire already available—including recent re-editions of his major philosophical works and of his only novel. The printed works will be complemented by a digital edition of Schürmann’s typescripts, along with transcriptions and an extensive critical apparatus.
    We hope that the Selected Writings and Lecture Notes will contribute to a renewed appreciation of the scope of Schürmann’s philosophical endeavor and help to establish him as one of those thinkers who are indispensable for the understanding of our present—or, rather, to show our present as the moment of legibility for Schürmann’s work. We are grateful to the Reiner Schürmann Estate for entrusting us with the responsibility of this work and for their full endorsement.
  •  

    Anarchies

    Collection dirigée par Mehdi Belhaj Kacem et Jean-Luc Nancy

    Anarchies et non anarchisme. Les ismes émoussent toujours le tranchant d’une vigueur. Ici, celle de l’an-archie au sens de Rainer Schürmann : d’une origine toujours-déjà disséminée et fracturée ; du principe de l’absence de tout principe directeur pour l’agir comme pour la pensée. Ce qui n’interdit aucunement la sympathie pour les luttes historiques héroïques des prolétaires anarchistes réels : la Commune de Paris (en-deçà de sa « récupération » léniniste), la grève générale de 1906, La Révolution espagnole, mai 68 et les situationnistes… Or une collection « philosophique » doit véhiculer au moins l’Idée d’une « politique ».

    Ces derniers guillemets veulent indiquer ce qui précise la vocation de la présente collection : anarchies, car il n’y a pas « l’ » anarchie, en quelque sens que ce soit (pas plus qu’il n’y a « le » chaos). L’anarchie qui règne dans le champ philosophique n’est pas celle de la science, celle des nouvelles pratiques érotiques n’est pas celle de la production artistique, les nouvelles formes d’anarchisme politiques ne relèvent pas de la même « absence de principe » que les tragiques apories contemporaines du droit. La dissémination – fidèle sans affiliation à la différance de Derrida – ne doit pas être un mot qui, par un tour pervers, subsume à nouveau tout ; elle doit se montrer.

    Fidèle – à l’infini.
    C’est donc de l’hétérogénéité effective, en abyme fracturé, de toutes ces pratiques et pensées an-archiques, qu’aimerait rendre raison, à sa mesure, la présente collection. Quand bien même dirigée par deux « philosophes » (chacun à sa façon très réservé envers l’assurance que semble aujourd’hui revêtir cette appellation), la collection s’ouvrira donc aux pratiques les plus diverses, les plus excitantes et les plus désorientantes de la littérature, des arts, de la pratique politique, de l’épistémologie ou de l’éthique érotique du présent.
  • Littérature

    Littérature

    La collection Littérature présente des œuvres choisies sans a priori ni dogmatisme pour leur originalité, leur exigence et leur capacité à s’inscrire durablement dans le paysage littéraire.