Marlen Schneider

Marlen Schneider

est maître de conférences en histoire de l’art moderne à l’université Grenoble-Alpes et membre du Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (LARHRA, UMR 5190) depuis 2018. Elle a étudié l’histoire de l’art et les sciences culturelles à l’Universität Leipzig, où, dans le cadre d’une cotutelle avec l’université Lyon 2, elle a soutenu sa thèse de doctorat en 2015. Après deux années de recherches postdoctorales à l’université de la Sarre à Sarrebruck et une bourse Panofsky au Zentralinstitut für Kunstgeschichte à Munich, elle a été conseillère scientifique auprès du directeur du Centre allemand d’histoire de l’art (DFK Paris) en 2017/2018. Depuis la publication de sa thèse au Deutscher Kunstverlag en 2018 (Bildnis – Maske – Galanterie. Das portrait historié zwischen Grand Siècle und Zeitalter der Aufklärung), ses recherches portent notamment sur la mobilité artistique entre la France et les cours allemandes au XVIIIe siècle.
Bibliographie
  • Français
  • 2020
    « Belle comme Vénus », Zürich, diaphanes
  • Allemand
  • 2018
    Traum und Inspiration. Transformationen eines Topos in Literatur, Kunst und Musik (Hg. mit Christiane Solte-Gresser), Paderborn, Wilhelm Fink
  • 2018
    Bildnis – Maske – Galanterie. Das portrait historié zwischen Grand Siècle und Zeitalter der Aufklärung, Berlin, Deutscher Kunstverlag
  • histore de l'art
  • 17ème siècle
  • France
  • 18ème siècle