Valentin Husson: L’Écologique de l’Histoire

Valentin Husson

L’Écologique de l’Histoire

Avec une préface de Jean-Luc Nancy

broché, 240 pages

PDF, 240 pages

On se propose dans ce livre de relire l’Histoire occidentale à partir du problème de l’appropriation. L’Histoire ne serait pas celle de l’Esprit (Hegel) ou de l’être (Heidegger), mais celle de notre appropriation de la Terre. Une Histoire de l’avoir reste ainsi à faire. Dès son commencement, cependant, une confusion sémantique a recouvert le sens originel de cette appropriation, qui n’est pas possession prédatrice, mais procès de (co-)propriation, déploiement de ce qui est « approprié » pour bien vivre dans cette copropriété des vivants. Cette oblitération fit que l’Histoire occidentale se déploya comme un arraisonnement de la Nature, et un effacement de cette éco-logique. Le sens de notre Histoire, qu’on croyait finie, s’indique par là même: penser une appropriation de la vie terrestre rendant possible sa pérennité et sa continuité. L’Ecologique de l’Histoire articule cette hypothèse nouvelle et inédite.

 

« Il y a plaisir à saluer l’arrivée d’un philosophe tout neuf qui soudain bondit dans le cortège dionysiaque. Plus on est de fous,  plus on pense, le proverbe dit vrai et notre temps de misère a plus que besoin de se refaire – s’il se peut – une vigueur spéculative. » (Jean-Luc Nancy)

Table
  • 5–12

    Préface

  • 13–42

    Introduction

  • 43–82

    Chapitre I : Une brève Histoire de l’avoir en Occident

  • 83–114

    Chapitre II : L’onto-théo-nomo-logie de Heidegger : hellénité versus latinité et romanité

  • 115–152

    Chapitre III : L’Éc(h)ologie générale – les Éc(h)ologiques de l’Histoire

  • 153–216

    Chapitre IV : L’Éc(h)ologie restreinte – redonner du crédit à la vie

  • 217–232

    Conclusion

  • technologie
  • histoire

Veuillez choisir votre langue
Français

Contenu selectionné
Français

Valentin Husson

est docteur et professeur de philosophie, chargé de cours à l’Université de Strasbourg, il a publié en 2018 Vivre(s). Malaise dans la culture alimentaire (Les contemporains favoris).
Zurück