Sophie Goetzmann

Sophie Goetzmann

est titulaire d’un doctorat en histoire de l’art contemporainm pour lequel elle a bénéficié d’une bourse de la fondation Gerda Henkel (2012-2015). Elle a étudié l’histoire de l’art à l’université Paris-Sorbonne et à la Freie Universität de Berlin dans le cadre d’un échange universitaire. Elle a été chargée de recherche (2011/2012) puis conseillère scientifique (2017 et 2019) au Centre allemand d’histoire de l’art (DFK Paris). Elle a enseigné au sein de plusieurs universités (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, université catholique de l’Ouest à Angers, université de Reims Champagne-Ardenne) ainsi qu’à l’École du Louvre ; en 2020/2021m elle est ATER à l’université Paris-Sorbonne. Ses recherches actuelles portent sur l’histoire culturelle de l’Apocalypse en Europe et dans les avant-gardes. « Et les grands cris de l’Est » est son premier ouvrage, fruit des recherches qu’elle a menées sur la réception critique de Robert Delaunay à Berlin en 1912-1914.
Bibliographie
  • Orphism
  • 20ème siècle
  • avant-garde
  • le regard
  • expressionnisme