David Graeber: L’Anarchie – pour ainsi dire

David Graeber

L’Anarchie – pour ainsi dire
Conversations avec Mehdi Belhaj Kacem, Nika Dubrovsky et Assia Turquier-Zauberman

broché, 224 pages

Date de parution : 25.11.2020

EN DE

David Graeber n’est pas seulement l’un des plus importants penseurs vivants. Il est aussi l’un des plus influents, mais, au contraire de bien d’intellectuels « engagés », l’un des très rares à avoir fait preuve d’une efficacité militante à répercussion mondiale. Nul n’a peut-être autant « impacté » sur la gauche internationale que cet homme.Tant par ses grands concepts comme ceux de la dette, de la bureaucratie ou des bullshit jobs, que par son implication cruciale dans le mouvement Occupy Wall Street, qui lui a valu un exil quasi forcé de son pays d’origine, il est peut-être l’intellectuel vivant à offrir le plus de pistes crédibles pour la sortie du capitalisme.

Se revendiquant depuis toujours anarchiste, dans ce livre d'entretiens avec Assia Turquier-Zauberman, Nika Dubrovsky et Mehdi Belhaj Kacem, Graeber parle tant sur l’histoire de l’anarchie que sur sa pertinence contemporaine et sur son avenir; tant sur les liens qui unissent l’anthropologie à l’anarchisme qu’aux « traces ADN » de celui-ci dans le mouvement d’OWS ou dans celui des gilets jaunes; sur la signification de l’éthique anarchiste non seulement dans sa portée politique, mais esthétique et artistique, sexuelle et amoureuse, etc.
Avec une verve étonnante de vivacité, de drôlerie et d’érudition, le présent livre contribue à redéfinir les contours de ce que pourrait être, comme le disait Kropotkine, une « morale anarchiste » aujourd’hui. 

Veuillez choisir votre langue
Français

Contenu selectionné
Français

David Graeber

David Graeber

(1961–2020) est ethnologue, anarchiste et activiste politique. Auteur de nombreux ouvrages et articles, il est considéré comme le penseur du mouvement Occupy. Il a enseigné l'ethnologie à l'université de Yale jusqu'en 2007, et a exercé au Goldsmiths College de Londres. Il a ensuite été professeur à la London School of Economics.

Zurück